En bref

Vin: la baisse de consommation des Français s’est accérée pendant le confinement

La baisse de consommation de vin, régulière depuis des années, s’est accélérée avec le confinement, a indiqué l’association Vin & Société le 15 mai dans un communiqué, citant une étude de Santé publique France. Dans cette étude diffusée le 13 mai, l’agence nationale de santé publique fait apparaître que, pour 65% des personnes interrogées la consommation d’alcool a été stable, pour 24% en baisse et pour 11% en hausse. Pendant les six premières semaines du confinement, la consommation de vins tranquilles a fléchi de 6% et celle de vins effervescents de 45%, selon l’IRI Wordlpanel, cité par Vin & Société. «Ce constat ébranle le stéréotype du Français buveur de vin», commente Joël Forgeau, président de l’association.

Mots-clés

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer