ÉlevageTop

La chasse aux fuites

Conseil de saison

Depuis quelque temps, l’administration bretonne porte une attention particulière à l’état des ouvrages de stockage et à leur utilisation. En effet, au fil des années, certains peuvent connaître des dommages liés à leur vétusté et/ou leur mauvaise utilisation, générant des risques de fuite chronique ou accidentelle.

• Pour les fosses :
L’absence de baisse du niveau de votre fosse ne garantit pas la bonne étanchéité de l’ouvrage.
Il est conseillé de vérifier régulièrement la sortie du drain et son environnement en vue de détecter les éventuelles anomalies suivantes : fissures sur les murs (visibles au moment de la vidange) ; drain bouché ; présence de marqueurs biologiques de pollutions, dans l’environnement à l’exutoire du drain ( bactéries en queue de mouton, larves de vers de vase ou algues vertes filamenteuses).
Pour les risques accidentels, il convient de vérifier le bon état de marche des pompes, vannes, canalisations de transfert… et d’en faire bon usage.

• Pour les fumières :
Vérifier la fuite de purin visible à l’extérieur des murs, les fissures de la dalle. Si une fosse est installée à proximité, les jus de fumière peuvent parfois se mélanger aux eaux de drainage de la fosse.

Des conseillers Chambre d’agriculture se tiennent à la disposition pour plus d’information :
– Anne Courtois : 02 23 48 27 34 (35-56),
– Anthony Charbonnier : 02 98 52 48 75 (29),
– Arnaud Montigny : 02 96 79 22 15 (22),
– Jean-Paul Hamon : 02 96 79 22 01 (Région).

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer