Economie, marchés et gestion

L’ancienne formule Tesa maintenue en 2019

Le service Tesa (Titre emploi service agricole), proposé par la MSA aux employeurs de main-d’œuvre agricole de CDD de moins de 3 mois, sera « maintenu au-delà du 1er janvier 2019 » dans sa forme actuelle, a indiqué la MSA dans un communiqué de presse le 4 décembre. Ce service sert notamment à faciliter les déclarations d’embauche par les employeurs agricoles en lien avec les obligations liées à la Déclaration sociale nominative (DSN) obligatoire pour toutes les entreprises depuis janvier 2017.

Le Tesa dans sa version actuelle devait disparaître au 1er janvier 2019, remplacé par un « nouveau Tesa », permettant de gérer l’emploi de salariés en CDI ou CDD, quelle que soit la durée et intégrant le prélèvement à la source. Sauf que la version actuelle était « plébiscitée par les employeurs agricoles de CDD de moins de 3 mois », car considérée comme plus simple et plus adaptée aux travailleurs occasionnels, « employés en masse à différents moments de l’année ». Finalement, les deux versions resteront disponibles, annonce la MSA. « On pense que cela est un atout pour les petits exploitants qui ont quelques salariés dans l’année », précise François-Emmanuel Blanc, directeur général de la caisse centrale de MSA, qui indique également que la formule pourrait avoir « vocation à être pérennisée » au-delà de 2019.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer