Maïs : Quel impact des brins longs sur la production laitière ?

 - Illustration Maïs : Quel impact des brins longs sur la production laitière ?
Dans les deux essais, réalisés durant 8 semaines sur 3 lots de vaches, l’apport de fibres longues par le maïs fourrage n’a pas eu d’effet sur les performances laitières.

Même si cette technique d’ensilage est apparue en France depuis 2015, les seules références provenaient d’essais conduits aux États-Unis et en Allemagne. Pour évaluer son intérêt dans les conditions françaises, Arvalis et ses partenaires l’ont mise à l’épreuve dans deux essais en Pays de la Loire durant l’hiver 2018/2019. Ils confirment que l’ensilage brins longs n’a pas d’impact, bénéfique ou négatif, ni sur les performances laitières, ni sur la qualité de sa conservation. Éleveurs et techniciens constatent parfois des gaspillages d’amidon avec le maïs fourrage ensilé de façon classique, comme l’atteste la présence de particules de grains dans les bouses. L’éclatement insuffisant des grains de maïs est souvent pointé du doigt. Les constructeurs proposent depuis peu des éclateurs conventionnels « améliorés » avec des performances d’éclatement supérieures tout en restant dans des longueurs de coupe « courtes » (12 à 18 mm). La technique de l’ensilage brins longs vise elle aussi à obtenir un éclatement des grains intense mais associé à une coupe longue des brins (20 à 30 mm). Elle est majoritairement connue sous le nom de Shredlage, mais d’autres systèmes (DuraShredder, XCut…) peuvent équiper les ensileuses. Les éclateurs présentent une configuration spécifique (rainurages en croix) et un différentiel de vitesse plus élevé qu’en ensilage classique. Pour évaluer objectivement l’impact de l’éclatement du grain et de la taille des brins sur la conservation et la valorisation de l’ensilage, Arvalis a mis en place deux essais sur les fermes expérimentales de la SAS des Trinottières (49), avec l’appui de l’Institut de l’élevage, et de la Jaillière (44) au cours de l’hiver 2018-2019 . 2 sites d’essais, 3 modalités de récolte et 120 vaches laitières suivies Sur chaque site expérimental, le maïs fourrage a été récolté en bandes alternées selon trois modalités : • Éclatement faible et brins courts (12-13 mm)…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article