Se mobiliser pour les élections

 - Illustration Se mobiliser pour les élections
Assis et de gauche à droite, Bernard Simon, président et Philippe Meyer, directeur. Debout : Ludovic Alaux, directeur adjoint, et Pierrick Hamon, 1er vice-président.

Les prochaines élections des délégués de la MSA d’Armorique se tiendront en janvier prochain. Cette sécurité sociale agricole est fortement investie sur les territoires ruraux. Les 486 délégués territoriaux de la MSA d’Armorique seront renouvelés aux prochaines élections qui se tiendront en janvier 2020. Présents sur 48 cantons, ces hommes et femmes seront élus pour une durée de 5 ans. « La MSA est très présente sur les territoires ruraux, pour donner un accès à la protection sociale à l’ensemble de la population », rappelle Bernard Simon, président de la structure. Le dernier scrutin avait mobilisé 36 % du corps électoral, composé de 3 collèges et représentant plus de 200 000 personnes. « On peut faire aussi bien, voire mieux », pense le président. Le service public des derniers kilomètres La MSA se veut très présente en milieu rural ; en témoignent les MSAP (maisons de services au public). « Il y a une attente en termes de services publics. Soyons présents pour nos ressortissants, mais aussi pour d’autres », note Philippe Meyer, directeur général. Ces maisons mettent à disposition du matériel informatique à la population pour diverses démarches de la vie quotidienne. « Il y a toujours des exclus, avec une fracture numérique ». En fonctionnant en atelier, les visiteurs peuvent accéder à Internet, avoir une aide pour compléter les papiers… En simplifiant des démarches parfois complexes, la MSA d’Armorique a la volonté de donner accès aux droits aux salariés, chefs d’entreprise ou retraités. « Certains y renoncent suite à des difficultés », conclut le directeur….

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags : ,
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article