- Illustration Hormones de reproduction : Un travail de veille et de coordination entre filières
En chèvre, le traitement hormonal d’induction des chaleurs et de l’ovulation fonctionne bien : 95 % des chèvres y répondent, permettant de programmer des lots d’insémination. (Photo d’archive)

Hormones de reproduction : Un travail de veille et de coordination entre filières

Des alternatives à l’utilisation de l’ecG deviennent de plus en plus urgentes. Un travail de recherche démarre pour trois ans. Autre sujet sensible pour la filière caprine : celui des hormones de reproduction utilisées pour la synchronisation des chaleurs chez les femelles. À l’automne 2017 et durant l’été 2018, les interprofessions Interbev ovin, Inaporc et…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article