Economie, marchés et gestion

Des intentions de recrutement records en agriculture pour 2019

Dans sa nouvelle édition, le baromètre de conjoncture que réalise la FNSEA avec la compétence de l’IFOP auprès d’un panel d’agriculteurs métropolitains, révèle une hausse record des intentions d’embauches dans la plupart des filières au 1er trimestre 2019.

Au cours des trois derniers mois, 18% des exploitants agricoles ont embauché au moins une personne, soit + 2 points par rapport à l’année. Les intentions d’embauche pour les trois prochains mois atteignent quant à elle un niveau record tant en CDI qu’en CDD.

Cette tendance s’expliquerait notamment par une amélioration de la situation économique des exploitations agricoles interrogées. La part d’exploitants agricoles qui jugent bonne leur situation économique ne cesse d’augmenter mais restent minoritaires (28% des exploitants, soit +5 points en un an). 4 exploitants sur 10 déclarent avoir rencontré des difficultés ces 3 derniers mois en raison de la baisse des cours, des réglementations environnementales et sanitaires, du climat, et des charges qui pèsent sur les exploitations.

Ce baromètre révèle également une augmentation préoccupante des difficultés à recruter. Cette tendance a été confirmée par les résultats de l’enquête Données besoins de main d’œuvre (BMO) 2018 produite par Pôle emploi. Celle-ci dénombre plus de 250 000 projets de recrutement en 2019, soit 20 000 de plus qu’en 2018 mais évalue à 44% le nombre de projets difficile à satisfaire en agriculture. […] Dans un contexte de chômage élevé, le secteur agricole totalise 1 projet de recrutement sur 10 en 2019, et génère 14% des emplois en France. Toutes les forces concernées doivent être mobilisées pour apporter des solutions efficaces et pragmatiques aux entreprises agricoles.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer