Economie, marchés et gestion

Agriculteurs et industriels veulent contrôles et sanctions

Dans un communiqué de presse commun du 15 mars, la FNSEA, les JA, l’Ania (industries agroalimentaires) et Coop de France demandent à l’Administration d’« intensifier » les contrôles et de publier les sanctions prises grâce au dispositif du « name and shame ». En effet, malgré une loi censée « apaiser la guerre des prix », ils « font l’amer constat que la guerre des prix se poursuit entre les enseignes de la grande distribution ». « Les premiers chiffres transmis par les entreprises [suite à la fin des négociations commerciales annuelles] demeurent alarmants », dénoncent-ils.

Les organisations attestent que des « pratiques illégales demeurent en termes de promotions abusives, d’abus de puissance d’achat […], de menaces de déréférencement, renégociations en cours d’année, application abusive de pénalités logistiques… ». Aussi, ils avertissent : « FNSEA et JA, grâce à l’appui de l’Ania et Coop de France, sauront mobiliser leur réseau pour dénoncer les abus et orienter les Dirrecte dans leurs contrôles ».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer