Côtes d'ArmorMachinisme et équipements

Une pulvérisation odorisée à base de fruits

Afin de limiter la propagation d’odeurs lors de pulvérisation, Denis Hamon, jeune entrepreneur de Pédernec (22) utilise des extraits de fruits lors de la préparation de ses différentes bouillies. En développant une activité de prestation de pulvérisation sur les parcelles, il lui arrive bien souvent d’appliquer des solutions chimiques dans des endroits plus sensibles, avec la proximité d’habitations.

Moins d’odeurs la nuit

En plus de laisser des senteurs de fruits, l’utilisation de ces produits incorporés masque réellement l’odeur des produits phytosanitaires. « Mes clients agriculteurs n’ont plus de remarques de leurs voisins », observe l’entrepreneur. Il observe que les pulvérisations effectuées de nuit « estompent aussi les odeurs, car la rosée présente laisse les solutions pénétrer dans les feuilles », il y a donc moins de vapeur et de dégagement d’odeurs.

Quelque 200 ha ont cette année bénéficié de cet ajout d’extrait de fruit. L’entreprise couvre une surface en pulvérisation de 6 800 ha, et pense augmenter ces surfaces avec l’arrivée d’un nouvel automoteur de pulvérisation, qui permettra de traiter jusqu’à 50 ha/h.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer