ÉlevageMorbihanSur abonnement

Un poulailler conventionnel passe en bio

Les dindes du Gaec de Coët Niel, à Guern, ont laissé la place à 6 000 poules pondeuses bio. La rénovation du poulailler revient à 40 €/poule. Au Gaec de Coët Niel, l’installation de Vincent Le Trouher avec sa mère Claudine est synonyme de profonde évolution. Toute l’exploitation passe au bio : les 68 hectares, les…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer