En bref

Phytos : une séparation «radicale» entre vente et conseil

La FNA (négoce agricole) et Coop de France ont dénoncé le 14 novembre la nouvelle version du projet d’ordonnance sur la séparation de la vente et du conseil des phytos qui «radicalise» sa mise en œuvre. Il s’agit de «réserver le conseil spécifique à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques aux seules structures de conseil indépendant», alerte la FNA dans un communiqué sur la proposition dévoilée le même jour aux professionnels. Et de critiquer un manque de concertation, l’absence d’étude d’impact, comme le regrette aussi Coop de France dans un autre communiqué. «Le gouvernement va priver les agriculteurs d’un accompagnement de proximité indispensable et remettre en cause le lien essentiel entre les agriculteurs et les attentes des consommateurs», déclare Christian Pèes, président de Coop de France Métiers du grain.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer