Cultures

L’activité des pucerons réduite par le froid

Au 20 novembre, dans le cadre des observations du réseau du Bulletin de santé du végétal (BSV) et des données de piégeage de l’Inra, des pucerons ont été observés sur les plantes dans 17 parcelles sur 56 suivies cette semaine : en moyenne 4 % des plantes étaient colonisées par au moins un puceron ailé. La pression reste moyenne pour le moment. Aucune parcelle du réseau BSV n’a dépassé le seuil indicatif de risque basé sur la fréquence de plantes touchées.

Attention au redoux

Au vu de la chute des températures, les vols et l’activité des pucerons devraient être très limités cette semaine (semaine 47). En cas de redoux (possible en cette fin de semaine) le risque passera à fort pour les parcelles où des pucerons sont observés depuis plus de 10 jours. Le seuil de risque et donc d’intervention est atteint lorsque plus de 10 % des pieds sont colonisés par au moins un puceron ou présence de pucerons pendant plus de 10 jours dans la parcelle. Au-delà du stade 4 feuilles, le risque diminue fortement mais n’est pas nul si l’automne reste doux.

Informations complètes consultables gratuitement sur bulletinduvegetal.synagri.com.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer