Cultures

Les pucerons perturbés par le climat

Au 3 décembre, les premières observations de pucerons ont été faites sur une parcelle (5 % des plantes colonisées) en Ille-et-Vilaine. Aucun dépassement de seuil de risque n’a été constaté.

Aller observer ses propres parcelles dès la levée

La pression reste faible, les conditions climatiques actuelles (températures fraîches) puis le retour des pluies annoncé pour le début de la semaine prochaine devraient encore limiter l’activité des pucerons. Le seuil de nuisibilité et donc d’intervention est atteint lorsque plus de 10 % des pieds sont colonisés par au moins un puceron ou présence de pucerons pendant plus de 10 jours dans la parcelle. Au-delà du stade 4 feuilles le risque diminue fortement mais n’est pas nul si l’automne reste doux. Cette brève résumant les observations de parcelles suivies dans le cadre du Bulletin de santé du végétal (BSV) se termine. Les informations complètes de ce bulletin sont consultables gratuitement sur bulletinduvegetal.synagri.com.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer