Côtes d'ArmorCulturesTop

Des dégâts de sangliers après semis de céréales

Au nord de Guingamp, un agriculteur dénonce la prolifération de sangliers et les dégâts qu’ils causent.

« Depuis 3 ans, je constate de plus en plus de dégâts de sangliers sur mes cultures. Par le passé, ils s’attaquaient aux cultures un peu avant la récolte, mais cette année, c’est dès les semis de céréales qu’ils sont venus dans mes parcelles », témoigne cet agriculteur situé sur une commune au nord de Guingamp (22). Les animaux sont passés dans toutes les parcelles semées soit 40 ha au total avec plus ou moins de dégâts selon les endroits.

« Je suis en techniques culturales simplifiées (TCS) depuis plus de 15 ans. Après avoir épandu du compost, j’ai déchaumé puis décompacté avant de commencer à semer le 26 octobre. Les sangliers ont commencé à labourer les champs dès que le compost a été épandu. Il s’agirait d’une bande d’une vingtaine d’animaux. » Le jour suivant le semis de blé, un champ de 3 ha a été fouillé alors qu’il restait du maïs pas loin. L’agriculteur estime qu’une surface de 0,6 ha a été retournée par les sangliers. « J’ai beaucoup de vers de terre dans mes sols avec mes pratiques en TCS, je pense que c’est cela qui attire les sangliers.»
« J’ai contacté la DDTM et la fédération de chasse pour signaler les dégâts. Je dois évaluer les dégâts et faire une déclaration. Mais ce n’est pas facile à estimer après semis et encore moins lorsque les sangliers repassent régulièrement dans les champs. Je ne vais pas faire des déclarations toutes les semaines », déclare l’agriculteur.

Urgent de réduire la population de sangliers

Il se demande comment faire si les passages continuent et quelles sont les solutions ? Les chasseurs ont des difficultés à trouver les sangliers et par conséquent n’arrivent pas à limiter la population. Sur la commune, les chasseurs auraient abattu seulement 3 sangliers depuis l’ouverture de la chasse. « Comment explique-t-on cette prolifération de sangliers et à qui cela profite ? D’autres agriculteurs de la commune ont aussi des dégâts en céréales mais aussi sur des pâtures. Je me demande quelle va être l’incidence sur mes rendements au moment de la récolte et comment je vais être indemnisé. En tout cas, il est urgent de réduire la population de sangliers. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer