En brefEnergies et environnement

Le GIEC préconise le stockage du carbone dans les sols

Dans son 6e rapport d’évaluation publié le 8 octobre, le GIEC préconise de développer les techniques de stockage du carbone dans les sols afin de diminuer l’impact des émissions de CO2 sur le climat. Un rôle dévolu, entre autres, à l’agriculture, à condition de «supprimer les engrais chimiques» qui ne «permettent pas ce stockage», remarque Joël Guiot, paléo-climatologue au CNRS, qui a participé à la rédaction du rapport. Ces techniques doivent cependant «s’améliorer pour trouver des moyens d’empêcher totalement que le carbone ne se libère plus tard», complète-t-il. Une reforestation massive est également préconisée par le GIEC, les forêts étant, elles aussi, des puits à carbone efficaces.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer