En bref

Bovins : revalorisation des indemnisations liées à la brucellose et la tuberculose

Dans un arrêté paru le 24 août, le ministère de l’Agriculture modifie le montant de l’indemnisation par l’État des bovins abattus dans le cadre de lutte contre la brucellose et la tuberculose bovines. Une nouvelle catégorie d’âge est créée pour les bovins âgés de 12 à 24 mois, associée à une indemnité de 1600€ pour les inscrits au livre généalogique (1400€ pour les non inscrits). Jusqu’ici, l’indemnité était de 1100€ pour les inscrits (900€ si non-inscrits) pour les bovins âgés de six semaines à 24 mois – ce montant est maintenu pour les animaux de six semaines à 12 mois. Par ailleurs, des bonus sont créés pour certaines catégories (bovins mâles reproducteurs de races allaitantes âgés de plus de 12 mois ; bovins femelles de races allaitantes âgées de plus de 24 mois et gestantes de plus de 6 mois).

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer