ÉlevageSur abonnement

Abreuvoirs, nourrisseurs et balances connectés aident à la détection des maladies

En analysant les consommations individuelles d’eau et d’aliment, en observant à la loupe l’évolution du poids de chaque porc en croissance, les chercheurs espèrent pouvoir détecter les maladies avant qu’elles n’affectent l’ensemble d’une bande. Intervenir avant même l’apparition des premiers symptômes visibles de la pathologie. C’est l’idée d’un programme développé par l’Ifip et l’Inra. Des…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer