Economie, marchés et gestion

Gestion des risques en agriculture

Vols de matériels agricoles ou d’outillages, dégradations volontaires, vandalisme, pollution criminelle… Vos installations agricoles sont vulnérables et exposées à des risques réels de malveillance.

L’isolement des installations facilite ces actes1 : 10 000 vols par an, dont 300 tracteurs ; Hausse de 66 % du nombre de vols depuis 5 ans ; Quelques mesures de prévention, faciles à mettre en œuvre, accompagnées de simples règles de bon sens peuvent éviter ce type de désagrément, parfois lourd de conséquences.

Quelles mesures de prévention ?

  • Locaux phytosanitaires

La valeur des produits phytosanitaires ne cessant d’augmenter, le local phytosanitaire est devenu un point sensible de l’exploitation qu’il faut protéger.

  • En complément de la réglementation liée à la conception des locaux phytosanitaires, il convient d’utiliser des matériaux de construction résistants à l’intrusion et à la destruction.
  • Équiper la porte du local phytosanitaire d’une serrure de sûreté.
  • Restreindre le nombre de personnes ayant accès au local.
  • Équiper, éventuellement, le local de moyens de détection d’intrusion avec report d’alarme.
  • Garder confidentielles les informations concernant les livraisons.
  • Matériel informatique

Le matériel informatique et les logiciels assurent la gestion, l’alimentation, la surveillance des installations techniques, chaînes de production et circuits électriques. Un piratage, une destruction ou une disparition du matériel peut donc avoir des conséquences graves pour la conduite de l’exploitation. Le local informatique doit demeurer fermé à clé et être résistant aux effractions.

Protéger les données :

  • Garder secret les mots de passe.
  • Sauvegarder régulièrement les informations à l’extérieur de l’exploitation.
  • Protéger le système contre les attaques de virus. Par ailleurs, les fonds doivent être placés dans un coffre-fort adapté aux montants des valeurs à protéger selon la norme européenne.
  • Vols des engins et matériels agricoles

Il existe différents systèmes de prévention et de protection pour les tracteurs et matériels agricoles non équipés en première monte d’un système anti-démarrage :

  • Systèmes mécaniques : antivols mécaniques opérant par verrouillage d’1 ou 2 leviers de direction du volant ou d’une roue.
  • Puce à identification radio (RFID) intégrée à la clé de contact des tracteurs et automoteurs. La clé renferme les informations de réglages du poste de conduite spécifiques à l’opérateur. Ce système peut également protéger contre le vol des matériels.
  • Traceurs et balises GPS : après le vol, ils permettent de localiser le véhicule et de l’empêcher de redémarrer.
  • Système d’alarme antivol de carburant : le dispositif antivol déclenche une alarme et avertit le propriétaire si le niveau baisse en dehors des phases de fonctionnement de l’engin.

Quelques conseils pour limiter les risques de vols

  • Garer systématiquement les engins automoteurs dans un hangar fermé à clé ou dans un espace clôturé.
  • Installer un dispositif d’éclairage à détection autour de vos bâtiments.
  • Équiper les réservoirs d’un antivol à crépine ou à ailettes.
  • En cas d’inutilisation des équipements électroniques embarqués, les démonter (si possible) et les ranger dans un local approprié, fermé à clé.
  • Enlever les clés de contact et le matériel mobile.
  • Pendant les travaux aux champs : remiser les véhicules à l’écart des voies de circulation, hors visibilité.
  • Équiper les matériels agricoles et automoteurs coûteux de systèmes antivols (ou anti démarrage) et de systèmes de géolocalisation pour les repérer en cas de vol.

1 Sources : Gendarmerie nationale et Observatoire de la délinquance

Alarmes et vidéosurveillance : des mesures personnelles à prendre
Il est conseillé pour les agriculteurs d’investir dans la mise en place de systèmes de sécurité efficaces et dissuasifs : télésurveillance, vidéo, alarmes, détection d’intrusion… de nombreux moyens performants permettent à la fois d’anticiper les risques et de protéger au mieux les exploitations, qui sont souvent étendues sur plusieurs hectares et donc difficiles à sécuriser à l’œil nu. Informations : www.activeille.fr
Source
Groupama
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer