CulturesMachinisme et équipements

Où le déchaumeur passe, la prairie trépasse

Fin mars à Yffiniac (22) sur une parcelle de Pascal Rault, le réseau Cuma et la Chambre d’agriculture ont organisé une démonstration de destruction de prairie.

Avec quatre déchaumeurs à disques indépendants et deux systèmes à bêches, les 5 ha mis à disposition n’auront résisté qu’un couple d’heures. Si tous les outils présents ont montré une réelle efficacité, tous les constructeurs sont unanimes sur le fait que, pour la destruction d’une prairie, deux passages valent mieux qu’un. Coup d’œil sur ces matériels en images.

Pöttinger TerraDisc 3501

Le constructeur autrichien Pöttinger présentait son TerraDisc 3501, un déchaumeur à disques d’une largeur de travail en 3,50 m. Cet outil à portée fixe possède une première rangée de disques en diamètre 580 mm à roulements sans entretien. Ils fonctionnent 2 par 2 afin d’éviter un effet « pianotage » lors du travail sur un sol rocailleux. Le réglage de la profondeur se fait hydrauliquement. Pour respecter les normes routières en termes de largeur, les extensions de l’outil sont repliables. Pour la démonstration, le déchaumeur était équipé d’un rouleau profilé, mais d’autres types sont disponibles au catalogue du fabricant.

Duro Compil

Le Duro Compil, qu’on ne présente plus tant il est polyvalent, est un outil muni de bêches roulantes. Pour la destruction de la prairie ou même d’un couvert, les lames rentrent dans le sol avec un angle et provoquent un effet coup de cuillère. Les végétaux sont ainsi blessés puis intoxiqués par la terre rappuyée par le double rouleau à l’arrière. On peut dénombrer 70 a 80 points d’impact au mètre carré sur le sol. L’outil est roulant
mais demande un peu de puissance pour tirer son poids important dans les couverts.

Labbé Rotiel QuadrX

Le déchaumeur QuadrX du constructeur breton Labbé Rotiel arbore un design différent des modèles concurrents. Conçu pour passer dans des grosses végétations, l’outil affiche un écart entre les 2 rangées
de disques de 1 m lui permettant d’avaler des quantités importantes de couverts. La première rangée est équipée de disques crénelés de 610 mm de diamètre, montées sur des sécurités à ressort afin de passer plus facilement sur les terrains rocailleux. Les disques sont positionnés en quinconce pour éviter les effets de bourrages liés au flux de terre. Enfin, l’outil était équipé d’un rouleau à lame de ressort, l’effet vibrant permettant au rouleau de se nettoyer tout seul.

Bomford Turner Dynadrive

Le dynadrive, encore un outil qu’on ne présente plus, et qui fait preuve d’une efficacité à toute épreuve dès lors que l’on parle de destruction végétale. Sans prise de force, il s’entraîne de lui-même par l’avancement du tracteur. Une première rangée de bêches entraîne une seconde rangée trois fois plus vite à l’aide d’une double chaîne immergée dans un bain d’huile. Pour la destruction de prairie, la vitesse de rotation élevée de la seconde rangée de dents soulève et retourne la terre sur quelques centimètres, mais l’outil peut travailler jusqu’à 20 cm au maximum. Simple dans sa conception et son usage, sa profondeur de travail est réglable via le rouleau à l’arrière.

Zagroda UH-45 EX

La version 4,5 m du déchaumeur polonais Zagroda, et ses 4 t sur la balance, était présentée avec des disques de 610 mm montés sur des sécurités élastomères. Tout comme sur le matériel breton de Labbé Rotiel, cet outil dispose d’un écart d’1 m entre les 2 rangées de disques. Entièrement repliable via 4 imposants vérins, le modèle présenté était équipé pour l’occasion d’un rouleau barre en diamètre 600 mm.

Lemken Heliodor 9

L’Heliodor 9 de Lemken était, quant à lui, présenté en 5 m de largeur de travail. Porté sur les bras de relevage, l’outil repliable possède une première rangée de disques de 510 mm de diamètre et de 5 mm d’épaisseur montés indépendamment sur des sécurités à lames qui lui permettent de travailler sur un sol caillouteux sans se dérober. Les parties gauche et droite de ce déchaumeur fonctionnent comme une faucheuse pendulaire, avec un point de pivot central de façon à suivre les inclinaisons du sol. Enfin le modèle présenté était équipé d’un double rouleau à l’arrière également monté en pendulaire.

Tout ce matériel est visible dans cette vidéo.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer