Adapter son organisation de travail à ses projets et son profil

Le thème « Organisation du travail : quelles stratégies ? » a été présenté dans les 18 assemblées locales de Cerfrance Côtes d’Armor, comme ici à Merdrignac, le 30 janvier. - Illustration Adapter son organisation de travail à ses projets et son profil
Le thème « Organisation du travail : quelles stratégies ? » a été présenté dans les 18 assemblées locales de Cerfrance Côtes d’Armor, comme ici à Merdrignac, le 30 janvier.

L’agriculture est en restructuration permanente. Les exploitations évoluent, elles s’agrandissent pour certaines, elles sont de plus en plus dirigées par plusieurs exploitants, elles se modernisent…Toutes ces évolutions nécessitent le plus souvent d’adapter l’organisation du travail. Cette dimension organisation du travail devient un des facteurs clés de succès majeur. Depuis plusieurs années, l’augmentation de la productivité a été un levier fréquemment utilisé pour s’adapter au contexte. Mais, depuis quelques mois, on observe l’émergence de nouveaux enjeux autour de la viabilité et surtout de la vivabilité des projets. Ces enjeux sont guidés par de nouvelles attentes sociétales autour de la dimension travail, tant chez les jeunes installés que chez les futurs retraités ; mais également en observant le fait que de nombreuses études confirment que la productivité n’assure pas automatiquement la rentabilité ; il ne doit pas y avoir d’amalgame entre volume et bénéfice. Une vision stratégique Pour prendre les meilleures décisions, il est nécessaire de mener une véritable réflexion stratégique. Celle-ci devra s’appuyer sur le diagnostic de l’exploitation et de son environnement afin d’identifier les opportunités et menaces, ainsi que les points forts et points faibles. Elle devra également s’appuyer sur le diagnostic du/des dirigeant(s), étape qui est malheureusement trop souvent oubliée. Le profil du dirigeant L’objectif du diagnostic du dirigeant est de déterminer son profil afin de mettre en œuvre une stratégie qui soit compatible avec celui-ci. En effet, nous avons tous un « profil naturel » et parfois notre environnement influence nos comportements et nous conduit à modifier ce « profil naturel » pour nous imposer un comportement différent. Lorsque ce « profil imposé » est très éloigné du « profil naturel », alors il y a de forts risques pour que le dirigeant ne s’épanouisse pas dans sa fonction : la question de la durabilité de la situation est alors clairement posée. Pour déterminer le profil du dirigeant, il…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article