Cultures

Détruire les couverts végétaux sans travailler le sol

L’écorouleau composé de 9 barres en fer biseautées permet de blesser ou couper la végétation à grande vitesse sans perturber la surface du sol et laissant ainsi un tapis végétal en place.

L’écorouleau du fabricant Bonnel permet de rouler ou détruire une interculture. En fonction de la plante, des conditions climatiques, du poids appliqué sur l’outil, la végétation est blessée ou coupée sans perturber la surface du sol, laissant ainsi un tapis végétal. Pour la destruction des couverts végétaux ce n’est pas aussi visuel qu’avec un déchaumeur à disques indépendants, mais après le passage de l’écorouleau l’interculture est détruite. Le résultat ne se voit que quelques jours plus tard.

Bon travail dans une végétation développée

« Le rouleau attelé à l’avant du tracteur travaille bien dans une végétation bien développée. Cette technique permet de bien la pincer voire de la couper. Par exemple, dans un couvert composé de phacélie et de moutarde, le rouleau la couche, sectionne les plants puis on laisse faire le temps et les vers de terre. Notre outil ne fait pas de la purée comme avec un broyeur », indique le gérant de l’entreprise Bonnel.

Si la plante n’est pas coupée, elle est tout de même pincée ou cassée, ce qui suffit pour détruire le couvert.
Si la plante n’est pas coupée, elle est tout de même pincée ou cassée, ce qui suffit pour détruire le couvert.

 

Ce matériel offre l’avantage de ne pas travailler le sol. Les 9 barres en fer plat biseautées qui composent le rouleau ne s’enfoncent presque pas dans la terre. Il peut aussi être associé à un outil à disques à l’arrière si l’agriculteur souhaite enfouir directement la matière organique. « Nous avons donné un angle spécifique à ces fers plats biseautés pour qu’ils soient agressifs sur la végétation et éviter le phénomène de bourrage. Pour un bon fonctionnement, il faut rouler à plus de 14 km/h dans la parcelle », précise le fabricant.

Une destruction de couvert à moindre coût

L’écorouleau permet de détruire les couverts végétaux à moindre coût. En moyenne au travail, le tracteur va consommer 1 litre/ha grâce à la vitesse combinée à la simplicité de l’outil. Comparativement une destruction avec broyeur est moins rapide et plus gourmande en carburant quand le matériel est animé par prise de force. « L’écorouleau existe en double ou simple rouleau. Les modèles fixes vont de 1,5 m à 4 m de largeur et les repliables de 3,5 m à 6 m de largeur », conclut le fabricant.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer