CulturesTop

Détruire les couverts avant le 15 mars

Conseil de saison

L’exploitation d’une culture intermédiaire en dérobé permet de constituer un stock fourrager supplémentaire. Une date de récolte précoce est conseillée pour ces cultures fourragères. Elle est favorable à la valeur alimentaire du fourrage et limite l’assèchement du profil, préjudiciable au maïs qui suivra. Ne pas oublier que ces couverts exploités en fourrage exportent des quantités non négligeables d’éléments minéraux. Si la fertilisation n’est pas adaptée, des carences (azote, voire potassium) peuvent être observées sur le maïs suivant.

La destruction des couverts avant le 15 mars est conseillée. Il faut éviter d’intervenir en conditions humides pour écarter les risques de compaction d’une partie de la surface du sol. Le broyage est adapté à presque toutes les situations sauf si le sol est trop humide et peu portant. Un travail superficiel du sol convient également. Une humidité du sol trop élevée peut avoir des conséquences sur l’implantation du maïs qui suit, notamment en non-labour (mottes, lissages…).

En cas de labour, l’intervention doit être réalisée peu de temps avant le semis du maïs. Au préalable, il est nécessaire de détruire la culture intermédiaire, idéalement en février, avec un passage d’outil (broyeur, déchaumeur…).

Un couvert enfoui de graminées aura un effet « fertilisation » très faible, alors qu’un couvert enfoui de légumineuses pures pourra restituer à la culture jusqu’à 30 kg d’azote/ha. Un couvert de mélange comportant des légumineuses aura un comportement intermédiaire.

Source : Arvalis-Institut du végétal

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer