Cultures

Colza : semer tôt et avant la pluie

La date de semis doit est raisonnée en fonction des pluies annoncées. Cet aspect prévisionnel est certes aléatoire, mais engage à être prêt à semer quand cela devient possible. Les actions de travail et roulage doivent être anticipées, en particulier en sols argileux. Éviter tout travail du sol durant la phase d’assèchement.

Comparaison de semoirs en conditions sèches : les colzas semés au semoir monograine sont au stade cotylédons – 1re feuille lorsque les colzas semés au semoir à céréales sont en cours de levée. Le peuplement est plus régulier avec le semoir monograine. (Essai Terres Inovia - Morville sur Seille (54) - automne 2012.)
Comparaison de semoirs en conditions sèches : les colzas semés au semoir monograine sont au stade cotylédons – 1re feuille lorsque les colzas semés au semoir à céréales sont en cours de levée. Le peuplement est plus régulier avec le semoir monograine. (Essai Terres Inovia – Morville sur Seille (54) – automne 2012.)

Semer dans un sol sec, avant la réhumectation du sol, lorsqu’une pluie significative est annoncée. Idéalement, positionner la graine à 2 cm de profondeur voire jusqu’à 4 centimètres de profondeur.  Le semoir monograine, aussi appelé semoir de précision, sécurise la levée particulièrement en conditions difficiles. Le positionnement précis de la graine en profondeur et l’optimisation du contact terre-graine favorisent une levée rapide et régulière.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer