En bref

La moisson ne suscite “pas de craintes majeures”

La récolte céréalière ne suscite jusqu’ici « pas de craintes majeures » en dépit de la persistance d’un temps sec et chaud, a indiqué le 14 juin FranceAgriMer. « Pour l’instant, on n’entend pas de craintes majeures s’exprimer » sur la moisson, a déclaré le délégué pour la filière céréalière Ludovic Pâris, notant « une petite exception en Lorraine et Bourgogne » où la recharge hydrique fait le plus défaut. En orge d’hiver et blé dur, le gel sur épis a eu « un impact limité » à l’échelle nationale, selon la chef de projet Céré’Obs Catherine Cauchard. « Si tout continue dans la mesure, on se retrouve avec une année moyenne » en rendement, a-t-elle lancé, citant le président du conseil spécialisé Rémi Haquin.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer