Élevage

Une vingtaine de projets de porcs bio en Bretagne

Avec 1 % de porcs, la filière bio ne pèse pas bien lourd dans la production française. En Bretagne, 48 élevages sont certifiés bio. La moyenne est de 24 truies par élevage. Deux fois moins qu’en Pays de la Loire qui compte sensiblement le même nombre d’élevages. En 2015, la Bretagne a produit 22 850 porcs soit 22 % environ de la production française. Une vingtaine de projets sont en cours dans la région. « Un projet type de 40 truies naisseur engraisseur coûte, pour la partie truie, de 50 000 € en plein air à 200 000 € en bâtiment neuf, clé en main. Pour la partie engraissement, il faut compter 200 000 € supplémentaires », indique Catherine Calvar, de la Chambre d’agriculture.

La GTTT 2014 donnait 9,9 sevrés par portée, en moyenne, sur 16 élevages. Le nombre de porcs produits par truie et par an varie entre 16,2 chez les naisseurs engraisseurs à 17,1 chez les naisseurs (porcelets vendus). L’indice de consommation global est de 3,74 avec une variation allant de 3,22 à 6,27. Le GMQ 8-115 est de 653 g, le taux de pertes sevrage-vente de 6 % et le TMP, avec une génétique similaire au conventionnel, à 58,4. Ces résultats sont également très variables entre élevages. Le prix du kilo de porc est de 3,50 €, hors primes.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer