Élevage

Agneau : veiller au gras

L’herbe se fait rare avec le manque d’eau depuis quel-ques semaines. Rentrés en bergerie, souffrant de la chaleur, les agneaux de printemps mangent peu. Le manque de croissance a entraîné un décalage dans les livraisons.

« Il faut veiller à une complémentation adaptée selon l’âge des animaux pour ne pas faire des animaux trop gras », insiste Mélanie Bauer, conseiller ovin à l’organisation de producteurs Ovi-Ouest. « Pour cela, les concentrés doivent être rationnés pour chaque lot d’animaux. Et il faut leur apporter de la fibre à volonté, de préférence de la paille d’orge. » Trois semaines à un mois avant la vente, on peut distribuer aux mâles jusqu’à 1 à 1,2 kg maximum de céréales ou de concentrés du commerce. Pour les agnelles, ne pas dépasser 0,7 à 0,8 kg/jour. Idéalement, ces lots mâles/femelles doivent être constitués dès le sevrage, avec une pesée systématique des agneaux chaque semaine.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer