Politique et Syndicalisme

Le Brexit peut-il faciliter l’évolution de la Pac

Le référendum anglais sur la sortie de l’Union européenne du 23 juin 2016 s’est soldé par une courte victoire du camp sécessionniste. Hostile à une construction européenne allant au-delà du marché unique, les Britanniques occupaient une place de taille dans le camp des promoteurs de la dérégulation de la Pac.

En cas de sortie effective du Royaume-Uni (ou au moins de l’Angleterre), Londres aura les coudées franches en matière de politique agricole. Rappelant que les Britanniques ont été parmi les premiers, bien avant leur entrée dans la Communauté européenne en 1973, à se doter de mesures fortes en termes agricoles comme des Boards (offices publics de commercialisation), des deficiency payments (aides qui varient en fonction des cours), une protection des fermiers dans le cadre des baux ruraux), il sera intéressant de suivre leurs choix en termes agricoles. Mettront-ils en application des mesures relevant de l’idéologie non interventionniste qu’ils professaient systématiquement dans les débats à Bruxelles ? Inversement, est-ce que la « perfide Albion » fera preuve de son légendaire pragmatisme en continuant à soutenir son agriculture et montrera ainsi que son opposition à la Pac résultait surtout de sa crainte de voir l’intégration européenne se poursuivre ?

Quoiqu’il en soit, avec le Brexit, le fameux camp de « l’Europe-du-Nord-hostile-à-la-Pac » perd son poids lourd. Et nombre de ceux censés faire évoluer, grandir ou construire la Pac de demain voient disparaître leur alibi favori pour justifier leur inertie et manque de réactivité.

Le Brexit permettra-t-il à l’Union européenne de sortir la Pac de l’impasse dans laquelle elle se trouve ? On ne peut que l’espérer car redonner son sens à la principale politique communautaire ne pourra que contribuer à raviver le « rêve européen » et ainsi endiguer l’euroscepticisme qui gagne les campagnes.

Frédéric Courleux, Think Tank Momagri (www.momagri.org)

Plus d’infos sur le sujet sur momagri.org

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer