Côtes d'Armor

Des journées d’écoute ouvertes à tous

Depuis 2013, le Fonds Saint Yves propose des permanences d’écoute et d’orientation mensuelles les samedis matin. Une action qui s’inscrit dans le droit-fil de l’héritage légué par le saint éponyme de Tréguier (22).

Saint Yves patron des avocats bien sûr. Mais saint Yves, ce prêtre né au manoir de Kermartin en Minihy-Tréguier (22), était d’abord un homme humble épris de justice qui se constitua l’avocat du faible, le défenseur du pauvre et du persécuté. Pas étonnant que l’une des grandes missions que s’est attribuée le Fonds Saint Yves soit l’aide à son prochain au travers d’une offre juridique gratuite. « C’est la figure de saint Yves qui nous inspire », souligne Yves Avril, ancien bâtonnier et bénévole. « Pour l’instant, nous avons un seul lieu d’accueil à Tréguier.

En mai 2017, nous projetons de nous déplacer une fois à Gouarec ». « Gratuites, mais aussi confidentielles, ouvertes à tous sans condition de ressources, de croyance ou de religion », poursuit Pierre Tanguy, trésorier du Fonds Saint Yves et bénévole en charge de l’accueil, en insistant sur « l’anonymat strictement respecté. Quand les personnes s’inscrivent pour prendre rendez-vous ou se présentent à la porte de la permanence, nous leur demandons simplement un prénom ; rien de plus ». L’accueil individuel n’en est pas moins personnalisé.

« Ici, les murs n’ont pas d’oreille, mais les bénévoles soignent l’accueil pour mieux orienter les personnes vers les avocats, juristes, notaires bénévoles les plus à même de répondre à leurs questions », poursuit Anne-Françoise Trébéden, membre du conseil d’administration.

Ouverte aux agriculteurs

Les personnes frappent à la porte de la permanence pour toute question personnelle ou professionnelle relevant du droit ou de la justice. « Et avec la crise les problèmes ne manquent pas : endettement, pension alimentaire, conflit de succession, etc. Aujourd’hui, nous lançons une bouée en direction des agriculteurs confrontés à une crise sans précédent », indique Pierre Tanguy. « L’écoute est vraiment le cœur de notre ambition », insiste Yves Avril, reconnaissant que notre société a engendré « une réelle souffrance ». Il ajoute : « Notre monde est tellement complexe. Nous sommes là pour dénouer des problèmes et rendre les choses plus simples. Nous imaginons qu’au XIIIe siècle Saint-Yves aurait fait de même ». 

Pratique

Fonds Saint Yves, 12–14 rue Saint André, 22220 Tréguier. Avec ou sans rendez-vous (Tel : 02 96 92 30 51). Prochaines permanences : 16 juillet, 1er octobre, 5 novembre, 10 décembre.

Mots-clés
Voir plus d'articles

Peut vous intéresser

Close