Dossiers

Face aux boiteries, levez le pied

Intro

Impact grandissant de la maladie de Mortellaro, intensification alimentaire, temps rallongé sur les sols bétonnés, surpopulation des étables… Les membres des vaches sont mis à rude épreuve. Mais une laitière qui en a plein les pattes ne prend plus son pied dans le troupeau : elle se déplace moins, fréquente moins l’auge, le Dac ou le robot, ingère moins, baisse en production, voit ses performances de reproduction et son immunité se dégrader… Jusqu’à parfois risquer la réforme.

Engrenage pervers ou mauvaise pente, ces réactions en chaîne engendrent une accumulation de petites pertes économiques qui peuvent finir par peser lourd. Oui, quand les animaux souffrent de boiterie, c’est tout l’élevage qui boite. Voilà pourquoi, le mois dernier, les praticiens ruraux membres des Groupements techniques vétérinaires (GTV de Bretagne) avaient choisi d’animer leurs rencontres départementales du Breizh Vet Tour autour de la question de la santé des pieds et des boiteries. Ce dossier est extrait de leurs interventions devant les éleveurs participants.  Toma Dagorn

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer