CulturesProductions Agricoles

Le couvert, culture à part entière ?

Pour bénéficier du « paiement vert » à partir de 2015, la nouvelle Pac impose de diversifier ses cultures en adoptant un assolement comptant 3 cultures dans de nombreuses configurations d’exploitations.

En Bretagne, une part importante des exploitations bovines, en particulier laitières, tournent avec seulement deux cultures : herbe et maïs ensilage. Considérant que « ce type d’assolement ne pose pas de problème vis-à-vis de l’environnement, notamment parce que la part de prairies est importante (généralement plus de 50 % de la SAU) », la profession agricole a demandé :

  • Soit à bénéficier d’une dérogation dans ces exploitations.
  • Soit que les couverts végétaux implantés après maïs ensilage puissent être comptabilisés comme une culture.

La Chambre d’agriculture précise que « la requête n’étant, à ce jour, pas connue, pour 2014-2015, les agriculteurs concernés ont tout intérêt à conserver leur assolement habituel : herbe, maïs, couverts hivernaux après maïs ». Dans le cas où la dérogation ne serait pas accordée, il faudrait en 2015 implanter des céréales de printemps en 3e culture.

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer