Productions Agricoles

Mise en œuvre du dispositif d’aides au secteur légumier

Dans un communiqué du 10 octobre, la Préfecture de région informe de la mise en œuvre des dispositifs d’aides au secteur légumier en Bretagne.

Ce plan comporte quatre volets. Le premier point concerne la négociation de l’ouverture d’une enveloppe de 165 M€ avec la Commission européenne, suite aux difficultés engendrées par l’embargo russe. Ce dispositif s’adresse dorénavant aussi aux productions de chou-fleur, brocolis et champignon. Il doit permettre de financer des mesures de gestion de marché, notamment pour le chou-fleur. Un groupe de travail national s’est créé pour travailler sur la fiscalité applicable aux exploitations agricoles, afin de lisser les impacts économiques liés à la conjoncture. L’Interprofession est également en charge d’une campagne de promotion des fruits et légumes, avec l’appui financier de FranceAgriMer.

En ce qui concerne le dernier volet, un dispositif d’accompagnement des exploitations légumières les plus fragilisées a été mis en place. À ce titre, en Bretagne, des comités départementaux de gestion de ce plan se sont réunis les 2 et 8 octobre derniers. Les producteurs pourront bénéficier de prêts de trésorerie bonifiés, d’allègement de charges bancaires, de prise en charge et d’échéanciers de paiement des cotisations salariales et de remise gracieuse de taxe sur le foncier non bâti. Les premiers dossiers déposés ont fait l’objet d’un examen en commission mardi dernier dans le Finistère. Pour toute information sur ces dispositifs, s’adresser à la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM).

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer