Découvertes

Plouigneau continue de rouler des mécaniques

Pour la 10e édition, l’association des amis du village breton organise le festival des belles mécaniques le dimanche 31 août à Plouigneau (29). Un événement devenu incontournable pour les passionnés de tracteurs de collection.

« Dimanche 31 août, à Plouigneau (29) il faudra encore arrêter Armand 86 ans, agriculteur à la retraite et membre bénévole de l’association des amis du village breton car dès qu’il met en route sa vieille batteuse, il veut finir tout le champ. Il retrouve sa jeunesse », raconte Jean-Yves Teurnier, directeur de l’écomusée de Plouigneau et coordinateur du festival des belles mécaniques. L’événement célèbre cette année sa 10e édition ce sont toujours avec autant d’émotion et d’enthousiasme que ces passionnés de vieux engins agricoles se retrouvent.

Un tracteur à gagner

Le ticket d’entrée est à conserver, il sert pour la tombola dont le tirage au sort a lieu à 18 h 30. « Le gagnant doit être présent lors du tirage pour que le gain soit validé », indique Jean-Yves Teurnier. Après avoir fait gagner lors des précédentes éditions un Pony, un Porsche, un Renault 3048 diesel, un Deutz D15, un Mc Cormick, un Utility, cette année l’heureux gagnant partira avec Fordson Super Dexta de 1964. Cerise sur le gâteau, « Il est complet, roulant et avec sa carte grise. »

La marque au losange à l’honneur

Le festival connaît le succès depuis son démarrage, dès la première année ce n’est pas moins de 150 tracteurs et autres voitures, camions, motos ainsi que des attelages de chevaux qui défilent dans les rues de la ville pour le plus grand bonheur d’un public venu en nombre. « La marque Renault, devenue Claas aujourd’hui, dispose d’une concession sur la commune. C’était donc une évidence qu’elle soit à l’honneur lors de cette première édition », rappelle Jean-Yves Teurnier. Depuis, tous les ans une marque différente est mise en avant. « Pour notre 10e anniversaire, nous revenons à nos premiers amours et ce sera donc la régie Renault en folie et la marque au losange qui sera sur le devant de la scène. » Cette année, ce sont 350 véhicules, dont 200 tracteurs qui seront rassemblés sur le site de 15 ha prêt à accueillir entre 7 000 et 10 000 visiteurs en bordure de la RN 12 . Il y aura une cinquantaine de tracteurs Renault. Mais que les passionnés et les agriculteurs nostalgiques de retrouver le tracteur du début de leur carrière se rassurent, ils verront aussi du John Deere, Société Française, Vendeuvre, Allgaier, Fordson, Soméca, Deutz, Mc Cormick, Lanz…

Puces mécaniques, défilés et démonstrations

Les visiteurs et les mordus de vieux tracteurs apprécient la brocante et les puces mécaniques. Ils sont d’ailleurs nombreux lors de l’ouverture à 9 h avec l’espoir de trouver la pièce manquante permettant de retaper le tracteur qui attend au fond du hangar. Pas de festival non plus sans le défilé de tous les engins dans les rues de Plouigneau. Les voitures, camions et motos prennent quant à elles le chemin de Plouégat-Guérand. « L’après-midi est le moment privilégié pour les démonstrations. Vont se succéder récolte du maïs avec des machines de 1 et 2 rangs, récolte de l’herbe et betteraves, battages à l’ancienne. Un siècle d’évolution du machinisme agricole réuni sur un même site », résume le coordinateur de l’événement.

Le programme du Festival du 31 août

  • 9 h : puces mécaniques, brocante
  • 10 h : défilé de tracteurs et engins agricoles à Plouigneau
  • 11 h : défilé des voitures, camions, motos à Plouégat-Guérand
  • 12 h : repas champêtre et possibilité de se restaurer tout au long de la journée (frites, saucisses, merguez, café, crêpes, buvette)
  • Après-midi : démonstrations : battage à l’ancienne ; récoltes de maïs, herbe, betterave, course de tracteurs tondeuses et de tracteurs à pédales, animaux de la ferme, Fest Deiz avec les Frères Morvan, baptêmes voitures, animations diverses, jeux pour les enfants…
  • 8 h 30 : tirage de la tombola (ticket d’entrée) avec un tracteur Fordson Super Dexta de 1964 à gagner.

Entrée 4 € (gratuit pour les enfants de – de 12 ans). Pour tous renseignements, réservation et inscription : 02.98.79.85.80 ou 06.68.45.90.71. Site : levillagebreton29.wordpress.com. Mail : contact@levillagebreton.fr

Transmettre la passion aux jeunes

Ronan Le Cam, conseiller municipal sur la commune de Plouigneau et bénévole du festival, partage son sentiment : « La fête permet de la cohésion sociale, ça réunit tous les âges avec des personnes venant d’horizons variés et complètement différents réunis autour de la même passion des belles mécaniques. » De son côté, Joseph Urien, maire de Plouigneau de 1980 à 2010 et fondateur de l’écomusée de la commune, tient à rappeler aussi le devoir de mémoire qu’apporte la manifestation. « Exposer et faire tourner ces vieux engins sert à les faire découvrir aux jeunes générations. Cela pour qu’ils continuent le travail que nous avons commencé et pour que dans 100 ans, on puisse encore admirer ces vieilles mécaniques en fonctionnement. » Nicolas Goualan

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer