Les agriculteurs du secteur de Lorient défendent leur foncier

Avec 380 hectares de SAU perdus chaque année, le Pays de Lorient* approche des records. Les agriculteurs ont constitué une cellule foncière pour contrer le grignotage des terres agricoles.

16316.hr - Illustration Les agriculteurs du secteur de Lorient défendent leur foncier
L’urbanisation (La ville de Lorient au second plan) n’est pas seule responsable du grignotage des terres agricoles. Le loisir y est pour beaucoup.

Sur la zone du Pays de Lorient, l’agriculture représente toujours un secteur économique d’importance. Pourtant, la surface allouée aux agriculteurs tend à fondre comme neige au soleil. « 380 hectares sont perdus tous les ans depuis quelques années  », indique Jean-Marc Le Clanche, élu à la Chambre d’agriculture, intervenant lors d’un débat sur le thème de l’intégration…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article