À la chasse au gène sans cornes

 - Illustration À la chasse au gène sans cornes
En 2022, 65 % des vaches sont porteuses du gène sans cornes.

Afin de se soustraire à l’écornage des veaux, pratique chronophage, douloureuse et stressante, Olivier Cottin travaille depuis 2014 sur le développement du gène sans cornes dans son troupeau. Olivier Cottin, éleveur. Installé depuis 2002 sur l’exploitation familiale à Coësmes (35), Olivier Cottin conduit un troupeau de 50 vaches, majoritairement Prim’Holstein, sur 70 ha de SAU….

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article