« Chez nous, sans robotisation, il n’y aurait plus de production laitière »

12784.hr - Illustration « Chez nous, sans robotisation, il n’y aurait plus de production laitière »
Les distributions de ration fraîche et les repousses régulières par le robot d’alimentation ont réduit la compétition sociale au sein du troupeau.

Julien Fournier et Kévin Leroux se sont installés avec la perspective de la fin de carrière de leurs associés posant d’emblée la question de la main-d’œuvre sur une exploitation diversifiée (lait, porc, volaille). En plus du salariat, ils ont choisi la voie de l’automatisation. Fin juin, le Smart Feeding Tour du constructeur Lely consacré à…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article