Economie, marchés et gestionSur abonnement

« Le prix doit être porté de façon paritaire »

La coopérative demande aux groupements d’apporter au mois 10, puis 15 % de leur production hebdomadaire au Marché du porc breton. Les objectifs sont fixés : « Il faut arriver à 10 % de porcs présentés au Marché du porc breton d’ici à la fin juin, et à 15 % pour la fin août », a insisté Philippe Bizien, président…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer