EditoSur abonnement

Entreprendre

« Si tu y crois, fais-le ». Ce conseil est souvent lâché par de vieux routiers de l’entrepreneuriat à des jeunes qui s’interrogent sur un projet en germe. Et sûrement que ces chefs d’entreprise expérimentés ont-ils raison d’inciter les jeunes à foncer. Car à trop réfléchir, on ne fait rien, la prudence submergeant l’audace. Pour autant, avant…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer