Cultures

pH eau ou pH KCl

La mesure du pH du sol est réalisée couramment selon deux méthodes :
• Le pHeau correspond au pH d’une suspension de terre dans l’eau,
• Le pHKCl correspond au pH d’une suspension de terre dans une solution de chlorure de potassium.

Le pHKCl donne des valeurs inférieures au pHeau de 0,5 à 1 unité. Mais ces deux mesures sont redondantes et le pHeau, le mieux référencé en France, suffit à lui seul pour le diagnostic.

L’abaissement du pH dans le sol contribue à rendre de plus en plus solubles certains composés minéraux contenant de l’aluminium. Cet élément devient toxique lorsque le pHeau est inférieur à 5,5. C’est donc cet indicateur, le pHeau du sol, qui permet de décider si un chaulage est nécessaire ou non. Sa mesure régulière, tous les 5 ans, est indispensable pour gérer au mieux le chaulage d’entretien. La valeur du pH du sol varie au cours de l’année de l’ordre de 0,5 point en moyenne : il baisse au printemps et en été (intense activité biologique et nitrification de l’azote ammoniacal) et il remonte en automne et en hiver. Il est donc préférable de conserver la même période de prélèvement, de préférence à l’automne où cette mesure est plus stable et la plus référencée dans les essais.

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer