Élevage

Manipuler ses cornadis sans efforts avec Cabon

Dans son bâtiment de vaches laitières, Christophe Épaillard a installé un système d’ouverture et de fermeture automatique de cornadis. Faciles à installer, le boîtier Cabon et ses rotateurs lui apportent confort et sérénité au quotidien.

« Avant, quand je partais après la traite, je libérais directement les vaches sur l’aire paillée. Maintenant, je programme la minuterie. Les vaches restent dans les cornadis pendant une heure puis sont libérées mécaniquement » se réjouit Christophe Épaillard, éleveur à Carentoir (56). Pour cet éleveur qui n’habite pas sur place, c’est un soulagement de pouvoir compter sur le système automatisé d’ouverture de cornadis. En effet, en 2019, il remarque une publicité dans le catalogue Cultivert et décide de moderniser son matériel. Conseillé par Fabrice Bernard, technicien Cultivert, il acquiert un boîtier Cabon pour ses huit panneaux.

10427.hr
Un rotateur pneumatique installé par Christophe Épaillard. Pour couvrir ses huit panneaux de cornadis, l’éleveur en a placé deux.

Un boîtier programmable pour quatre rotateurs

« Un boîtier peut recevoir jusqu’à quatre rotateurs, chacun pouvant relier au maximum cinq panneaux », précise le technicien. Le bâtiment de cette exploitation compte huit panneaux de sept places chacun, il a donc suffi de deux rotateurs pour en couvrir l’ensemble. Le système étant pneumatique, l’éleveur a acheté un compresseur de 50 litres. Un investissement qu’il considère largement couvert par le gain de temps et de confort. En effet, l’ancienne installation datait des années 80 et avait atteint ses limites. « Les panneaux n’étaient pas pratiques à débloquer. Cela prenait du temps, il fallait forcer et parfois les vaches reculent la tête, ce qui créait une résistance supplémentaire ». La simplicité du système le séduit aussi. « J’ai pu faire l’installation moi-même, c’était facile, il y avait surtout du câble à dérouler », explique l’éleveur. « Il faut juste veiller à l’alignement des cornadis car le système est automatique ». Pour cela, l’agriculteur a d’abord incliné les cornadis devant les poteaux pour pouvoir les relier. « Je dirais qu’en tout cela m’a pris une semaine en y travaillant une ou deux heures par jour », se souvient-il. Côté entretien ? « Je mets un peu d’huile dans le circuit d’air… c’est tout ! », précise l’éleveur.

Kit de départ Système cabon

•1 boîtier central Cabon numérique, capable de gérer 4 rotateurs de 35 places chacun,
•1 rotateur pneumatique,
•Matériel nécessaire à l’installation (tuyau, câbles, vanne, raccords, crochet, visserie et répartiteur).

10425.hr
Le boîtier Cabon, numérique et facile à utiliser, peut commander jusqu’à quatre rotateurs et programmer l’ouverture avec un système de minuterie.

Gain de confort et de temps

Il est convaincu d’y gagner aussi au niveau sanitaire : « En les bloquant une heure dans les cornadis après la traite, je peux laisser le temps à leurs sphincters de bien se refermer. J’ai le sentiment d’avoir moins de soucis de mammites et de cellules dans le lait ».
Christophe Épaillard est donc très satisfait après trois ans d’utilisation. « Ce que cela m’apporte ? Un gain de temps et de la sérénité. Je peux partir tranquille, car j’ai juste à penser à mettre la minuterie. C’est facile. L’automatisation évite aussi d’oublier de libérer des vaches et de les retrouver bloquées le lendemain ! », résume-t-il. D’ailleurs, en cas de coupure d’électricité le système Cabon est programmé pour ouvrir l’ensemble des cornadis. Une sécurité qui apporte une tranquillité supplémentaire à l’éleveur. Et Fabrice Bernard de conclure : « On parle beaucoup du bien-être animal, et c’est très bien, mais il faut aussi accorder de l’importance au bien-être de l’éleveur ».

Morgane Stoyanov

Contacts Cultivert

• Landerneau : Pierre Leroy, 06 63 37 20 44 ;
• Carhaix et Pluguffan : Jacques Cosmao, 06 63 33 31 97 ;
• Quimperlé et Pontivy : Fabrice Bernard, 06 30 42 13 06 ;
• Lamballe : Patrick Briens, 06 63 33 46 72 ;
• Guingamp et Mûr-de-Bretagne : Julien Amiry, 06 72 56 59 08 ;
• Combourg : Gurvan Talvas, 06 22 44 39 47.

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer