ÉlevageIlle-et-Vilaine

Le syndicat limousin 35 en assemblée

Préparation de la Foire de Rennes, évolution des effectifs allaitants, visite de l’élevage Quenet étaient au programme de l’assemblée générale du syndicat.

« Nous aurons 26 places à l’occasion de la prochaine Foire de Rennes. Les animaux y seront présents du 24 au 27 mars 2022 autour du concours départemental », a cadré Didier Gilbert, président du syndicat Limousin 35, à l’occasion de l’assemblée générale le 19 novembre à Tinténiac (35). « Les éleveurs participeront aussi à la communication ‘Envies d’agriculture’ en lien avec Rennes Métropole et Agriculteurs de Bretagne. Les interprofessions, les coopératives vont aussi nous épauler. L’objectif est de communiquer vers le grand public autour d’une agriculture plurielle », précise Jean-Yves Rissel, président de la Confédération des éleveurs 35.
Le syndicat limousin d’Ille-et-Vilaine compte aujourd’hui 42 élevages adhérents (contre 72 en 2006, le nombre global de vaches détenues restant stable) avec un nombre de vaches/élevage croissant, à 58 sur le dernier bilan.

Décapitalisation bovine

Lors de l’assemblée générale, Élodie Brachet, conseillère viande bovine à la Chambre d’agriculture, a fait le point sur l’évolution des effectifs de vaches allaitantes en Bretagne (101 600 VA) en chute de 3,4 % fin 2020 par rapport à 2019. Une baisse est constatée sur tous les départements.
« Côté races, la Limousine résiste un peu mieux avec une baisse des vaches de 2,4 % sur la Bretagne contre 5,4 % en Blonde d’Aquitaine et 6,9 % en Charolaise. » En Salers, la baisse est de 1,9 % mais le nombre de génisses chute davantage (- 6,2 %). Comptant peu d’effectifs, la Parthenaise et l’Aubrac affichent une hausse des cheptels.
En Ille-et-Vilaine, la même tendance est observée mais la régression des Limousines est moins marquée (- 1,5 %) contrairement à celle des Blondes d’Aquitaine (- 8,4 %). Le département héberge 26 % des vaches limousines bretonnes. « Globalement en France, on observe une décapitalisation du cheptel allaitant, mais aussi laitier depuis 5 ans. »

Visite au programme

L’après-midi, les participants ont visité l’élevage limousin de la SCEA Quenet, basé à Trévérien. Au dernier Space, les éleveurs ont remporté le prix de Championne femelle avec Hotesse, habituée des podiums. À Pontivy, lors du Régional limousin, ils ont décroché le prix de Champion jeune mâle grâce à Rayal.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer