Cultures

Lutter en préventif contre les pucerons

Des mesures peuvent être mises en œuvre pour limiter l’arrivée des pucerons d’automne. Ces actions permettent également de lutter contre les plantes adventices.

Pour lutter en préventif contre les pucerons d’automne, il est conseillé de détruire les repousses de céréales. Les pucerons présents à l’automne (principalement Rhopalosiphum padi) peuvent transmettre le virus de la jaunisse nanisante de l’orge (JNO) aux jeunes plants de céréales (entre la levée et le stade 3 feuilles). La destruction des repousses de céréales permet de réduire les populations de pucerons avant les nouveaux semis. Il convient également d’éviter les semis précoces : en Bretagne, la période de semis idéale est comprise entre le 25 octobre et le 10 novembre. Plus le semis est précoce, plus la culture est exposée dans le temps aux insectes vecteurs de viroses, ce qui risque d’accentuer la pression de la JNO. Retarder la date de semis permet aussi d’éviter les vols précoces de pucerons.

Des faux semis à l’automne

Les plantes adventices exercent une concurrence avec les céréales pour différents éléments tels que l’eau, la lumière… et créent un milieu favorable à l’installation et au développement de certaines maladies ou ravageurs (pucerons à l’automne). Une des mesures de prophylaxie possible à mettre en place est le faux semis. Il permet de stimuler les levées des plantes adventices avant l’implantation de la culture et avoir une action directe sur la réduction du stock semencier. Le faux semis doit être réalisé sur un sol frais avec un travail du sol superficiel (2 à 4 cm maximum) pour maximiser la levée des adventices. Par la suite, les adventices levées doivent être détruites avant l’implantation de la culture, de préférence en conditions sèches. Cette technique peut être associée au décalage de la date de semis ce qui permet de limiter la levée des plantes adventices, notamment les graminées germant préférentiellement à l’automne.

Source : BSV

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer