En bref

Du colza pâturé par les chèvres laitières

Caprin

Chez Frédéric Richard, à Derval (44), le troupeau de 300 chèvres mené en agriculture biologique pâture le colza fourrager. « C’est extraordinaire pour lancer la lactation. Je gagne +0,6 L/chèvre en quelques jours… », présente l’éleveur lors d’une journée régionale caprine.  Après le colza, des prairies sont implantées en fin d’hiver, avec des mélanges de ray-grass hybride et anglais, des trèfles blanc et violet « et de la luzerne. J’ajoute 15 kg de semences à l’implantation », pour des prairies plus riches en protéines. La maîtrise des charges d’alimentation et le maintien d’un bon niveau de production à 850 L/chèvre/an lui permet de dégager 3 Smic/UMO (2,7 UMO sur l’élevage). Le lait est collecté par la laiterie Triballat Noyal (35).

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer