Energies et environnementSur abonnementTop

Aléas climatiques : passer du curatif au préventif

Dans son dernier rapport de l’été 2021, le GIEC annonce que, sans actions correctives, le réchauffement climatique pourrait atteindre 3 °C en 2050. Face à ce dérèglement, l’agriculture doit aujourd’hui prendre les devants. Bien sûr, des mesures de soutien aux agriculteurs victimes des aléas climatiques (grêle, gel, inondation, sécheresse…) existent, comme l’assurance climatique privée et…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer