Cultures

Relancer la station de recherche

Les idées de recherche en maraîchage ne manquent pas à la station de Suscinio, qui pourrait se relancer cette année suite à l’arrêt de la PAIS, en décembre dernier.

Arrêtée en décembre dernier, la Plateforme agrobiologique d’initiative bio Bretagne de Suscinio (PAIS) pourrait continuer son aventure. Les partenaires historiques de la structure « se réunissent mercredi prochain pour discuter de la prochaine étape, afin de réfléchir sur une gouvernance locale », explique Andréa Adamko-Sevestre, ingénieure de recherche au Grab.

Des outils dédiés au maraîchage

« Nous sommes très ouverts, d’autres partenaires ont été invités ». Depuis l’an passé, le Grab porte la structure pour continuer les recherches. Le site « bénéficie du soutien des équipes du Grab, nos savoir-faire sont larges ».
Sur le site du lycée de Suscinio, la station pourrait trouver un second souffle grâce à des équipements déjà en place, comme un bi-tunnel de 800 m2, des pépinières avec tables chauffantes ou 3 ha de plein champ. « Le verger-maraîcher expérimental peut permettre de continuer les recherches », note la responsable. Ces pommiers et les kiwis associés à des légumes sont en âge de donner leurs premiers fruits. Parmi les connaissances de la station, la sélection et la multiplication de tout ce qui touche au maraîchage biologique. « Nous souhaitons repartir d’une page blanche, nous pouvons redessiner l’orientation ». Les chercheurs de la station n’occultent pas les autres idées, comme des petites structures en polyculture-élevage capables de fournir de la matière organique aux légumes.

Pour des informations complémentaires sur la station de recherche : Fanny Buard, 06 99 37 26 44.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer