Cultures

Céréales : surveiller les limaces dans vos parcelles

D’après le suivi de 25 parcelles bretonnes par le réseau Bulletin de santé du végétal (BSV), les parcelles du réseau sont comprises entre les stades levée et 3 feuilles.
Du semis jusqu’au stade « 3 – 4 feuilles », il faut surveiller l’activité des limaces dans les parcelles, d’autant plus dans celles à risque élevé (sols argileux et motteux, précédent cultural colza, présence de résidus…). Deux types de suivi sont mis en place : le piégeage (pièges de type Inra en vente auprès des distributeurs ou autoconstruction avec un morceau de carton ondulé recouvert d’une feuille plastique) et l’observation des plantes (examen de 20 plantes prises au hasard pour constater la présence ou non de dégâts).

Aucun puceron n’a été observé ou piégé dans les parcelles du réseau. Le risque est faible. Néanmoins, une surveillance doit être faite dans toutes les parcelles sans protection de semences insecticides, lors des périodes ensoleillées, jusqu’au stade 3 feuilles. Le puceron des céréales, Rhopalisophum padi, considéré comme le principal vecteur du virus de la jaunisse nanisante de l’orge de la maladie à l’automne, débute son vol à partir de 12 °C. En dessous de 3 °C, il n’est plus actif. Mais, il peut survivre tout l’hiver si la température ne descend pas en dessous de – 5 à – 12 °C.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer