Machinisme et équipements

Quel avenir pour les pneus IF ?

Avec la technologie VF qui va s’étoffer dans peu de temps, y a-t-il encore une place pour le pneu IF ?

Les technologies des pneus IF et VF permettent à leurs flancs d’être flexibles. Pour un même poids, leur empreinte sera donc plus grande, assurant débit de chantier, gain de carburant et meilleur respect du sol. « Comme les pneus VF ont les mêmes atouts que les pneus IF, on ne doit encore la présence des IF qu’au conservatisme agricole… », avoue Stefan Denayer, responsable formation agricole à Bridgestone. « Mais entre ces deux technologies, de nouvelles propositions vont apparaître d’ici 2 à 3 ans », projette Myriam Canyello, sa collègue chef de projet marketing agricole. Des gammes seront créées permettant d’augmenter l’index de charge ainsi que de réduire la pression, pour une même charge.

Quels gains en termes de charge ?

En attendant, d’ici quelques mois, va apparaître sur le marché une nouvelle technologie (qui s’appellera certainement VF+). Elle permettra entre autres d’augmenter les capacités de traction. La charge qu’un pneu peut supporter dépend de la vitesse d’avancement et de la pression de gonflage. Si on compare les trois technologies IF, VF et VF+, la capacité de charge d’un pneu standard se rapproche de 4 t à 65 km/heure (cf. graphique 1).

Capacites Chargement

« Elle sera plus importante avec un stress de la vitesse moindre pour un couple faible, de l’ordre de 6 t à 10 km. Avec un couple élevé, on peut maintenir la même charge mais à 30 km/heure », explique Stefan Denayer. La technologie IF permet d’atteindre la même capacité de charge de 10 à 65 km/heure, soit un bonus de charge de 20 %, en jouant uniquement sur la capacité de gonflage du pneu. « Il n’existe par contre pas de gain de charge si on réduit la vitesse, la charge totale avoisine les 5 tonnes », précise le spécialiste. Toujours par rapport à un pneu standard, on pourra appuyer 40 % de charge supplémentaire sur un pneu VF, avec toujours « un maintien de la même charge (5,5 t) si on réduit la vitesse ». C’est à cette contrainte que va répondre la nouvelle norme VF+ : être capable d’augmenter la charge à plus faible vitesse dans les champs.

À ces technologies normalisées, chaque manufacturier propose des constructions internes et externes propres à chaque firme. Les pneus auront ainsi un impact différent sur le sol. C’est ce qui explique qu’aucune empreinte ne se ressemble (cf. graphique 2).

Sans Titre 1

La pression des pneus en 2 ou 3 étapes
Pour un pneu à technologie standard, il faut vérifier à la fois dans les tableaux de pression la charge maximale que le pneu peut supporter à une vitesse maximale indiquée pour déterminer à quelle pression régler le pneu. Pour les pneus IF et VF, « on se dédouane de la vitesse d’avancement » pour adapter la charge à la bonne pression.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer