Machinisme et équipements

Quelle vitesse maximale pour les tracteurs agricoles ?

La vitesse des tracteurs agricoles est portée à 40 km/h pour des ensembles homologués. Pour des tracteurs non attelés, cet article du code de la route ne s’applique pas.

L’article R.413-12-1 du code de la route français stipule que « La vitesse des ensembles agricoles constitués d’un véhicule à moteur et d’un véhicule remorqué est limité sur route à 25 km/h. Toutefois, pour ces ensembles agricoles, la vitesse limite est portée à 40 km/h si chaque véhicule constituant l’ensemble a été réceptionné pour cette vitesse et si leur largeur hors tout est inférieure ou égale à 2,55 mètres ».

Guillaume Bocquet, responsable du pôle technique d’Axema, syndicat des industriels de l’agroéquipement rappelle que « les textes n’ont pas changés ». En février dernier et suite à une demande de requête du syndicat sur les permis à détenir pour conduire les engins agricoles, le ministère de l’intérieur fait observer sa lecture d’un article du code de la route : « l’article R.413-12-1 […] ne vise que les ensembles agricoles, (définis par cet article comme étant constitués d’un véhicule à moteur et d’un véhicule remorqué), et que par conséquent un véhicule agricole non attelé peut être autorisé à rouler au-delà de 40 km/h ».

Pas d’impact direct

Cette vitesse élevée pour les engins agricoles pourrait faire craindre une concurrence avec les transports routiers classiques, qui ne peuvent pas alimenter leurs moteurs au GNR (gasoil non routier). Or « il n’y a pas d’impact et de concurrence, car les tracteurs non attelés ne peuvent par définition pas transporter de marchandise », fait observer le responsable. 

Respecter la réglementation
Les dernières générations de tracteurs sont équipées de dispositifs hors normes pour pouvoir rouler en sécurité, avec des doubles étriers de frein ou des systèmes de freinage à disque externe. Les distances de freinage sont sans communes mesures avec des tracteurs plus anciens. Rodolphe Vilette, directeur régional pour JCB Agri, rappelle que « la gamme JCB a des atouts en terme de sécurité. Mais il ne faut pas pour autant oublier la réglementation en vigueur. Le code de la route impose d’être responsable ». Sur la gamme développée par le constructeur britannique, des équipements de sécurité de série comme l’ABS sont inspirés des modèles routiers. Cette typologie particulière adaptée aux grandes vitesses n’ampute en aucun cas à la vigilance à avoir pour une conduite en toute sécurité.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer