Cultures

Le retour du sarrasin en Bretagne

La coopérative Garun-Paysanne a choisi de renforcer la culture du sarrasin auprès de ses adhérents.

Relocaliser une culture locale et responsable

« Cette culture est une diversification avec de nombreux atouts comme l’allongement des rotations culturales, et la culture demande peu d’entretien, aucun produits phytosanitaires », rappelle la coopérative dans un communiqué le 29 juillet. L’action a rencontré un immense succès avec plusieurs centaines d’hectares implantés.

Créer un partenariat durable

Garun-Paysanne a souhaité en effet promouvoir l’agriculture bretonne et locale par la culture du sarrasin, ou « blé noir», dont « l’objectif est de produire et consommer en circuit-court », en partenariat avec la Minoterie de Roncin et les Établissements bretons Bertel.

Le sarrasin fait aussi le bonheur des abeilles, et le miel issu de cette récolte est rare et très recherché. Aussi, la structure a fait installer des ruches au cœur d’une parcelle de sarrasin en test pour comprendre et expliquer l’impact des abeilles sur le développement de cette culture, avec « le souhait de rapprocher le monde apicole et le milieu agricole », complémentaires pour de nombreuses cultures et dans l’amélioration du rendement de certaines productions céréalières.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer