En bref

Le confinement a fait augmenter les ventes d’œufs de 44 %

Entre le 16 mars et le 12 avril, les Français ont acheté 611 millions d’œufs, soit 44 % de plus que lors de la même période en 2019 (+185 millions), rapporte le CNPO (interprofession) dans un communiqué du 4 mai. Le boom de la demande atteint même « +72 % en réseau de proximité », ajoute l’interprofession, citant des chiffres du panéliste IRI. « Tous les modes d’élevage sont concernés » par cette « demande qui ne faiblit pas et connaît des pics aléatoires ». Le CNPO reconnaît toutefois que « des ruptures isolées » ont pu survenir « momentanément ». En cause, les contraintes liées à la crise sanitaire (perturbations dans les transports, absentéisme dans les usines, manque d’emballages). Mais « l’organisation de la filière et la diversité des modes d’élevage permettent […] d’assurer l’approvisionnement en œufs d’origine France », martèle le CNPO. Pour y parvenir, les centres d’emballage « tournent à plein régime » en renforçant leurs équipes et en étendant les horaires de travail, rappelle l’interprofession.

Autres mesures prises : le renforcement de l’offre avec des grands conditionnements pour « répondre aux achats massifs », ainsi que la réorientation vers les GMS des « œufs à coquille brune mais également à coquille blanche habituellement destinés à la restauration ».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer