À l'étrangerEconomie, marchés et gestion

Le steak irlandais sur le grill

L’Irlande est un gros exportateur de viande bovine. Privé du marché du Royaume-Uni, le pays pourrait se tourner vers l’Europe continentale.

L’Irlande exporte 60 % de sa production bovine et la moitié des carcasses est destinée au marché britannique. La question est donc de savoir ce que deviendra cette viande susceptible d’être taxée à 50 % de droits de douane suite au Brexit, selon la Banque centrale irlandaise. Londres, sans doute davantage pour sécuriser son approvisionnement alimentaire que pour protéger les agriculteurs irlandais, pourrait toutefois supprimer temporairement 87 % des droits de douane sur les produits agroalimentaires importés. Sachant qu’à terme, avec la configuration de nouveaux accords commerciaux, la viande bovine brésilienne pourrait entrer au Royaume-Uni à un prix inférieur à celui de la viande irlandaise.

Risque pour le marché français

Cette incertitude commerciale et ce manque à gagner pourraient inciter les Irlandais à se tourner vers le grand marché européen. Avec un risque de brader la marchandise puisque la filière viande bovine irlandaise est déjà fragile et a besoin de trésorerie. Une situation d’autant plus alarmante que, toujours selon la Banque centrale irlandaise, un Brexit sans concession pourrait produire une hécatombe chez les éleveurs irlandais : un sur trois pourrait mettre la clé sous la porte. Les manifestations des producteurs devant les abattoirs ces dernières semaines ont largement illustré la détresse de la filière.

Seule lueur d’espoir dans ce contexte compliqué : que le Royaume-Uni accepte l’accord du « backstop », c’est-à-dire qu’il renonce finalement à installer une frontière physique et accepte l’idée d’une zone économique permettant des échanges moins contraignants. Un compromis souhaitable qui éviterait à la viande irlandaise d’affluer sur le continent et de déstabiliser une production française qui souffre déjà d’une consommation intérieure en berne, doublée d’importations en hausse.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer